Cette nouvelle édition, du 31 juillet au 14 août 2014, témoignera de la magie renouvelée : des concerts du Musée Cocteau au programme d’exception sur le parvis, elle sera l’expression d’un miracle retrouvé au-dessus de cet antique rivage méditerranéen colorié d’or, même et surtout la nuit venue. Une longévité et une histoire exceptionnelle qui doit sa magie à la rencontre entre un lieu mythique et les plus grands artistes de la scène internationale. Cet été encore, nous entendrons un programme polychrome mêlant orchestres, musique de chambre, grands solistes et récitals dans une série de portraits sonores fl amboyants. 

Le concert d’ouverture verra le retour très attendu de Gidon Kremer et de son orchestre dans un programme original de Vivaldi à GlassUn cycle «Aimez vous Brahms» nous permettra d’entendre une partie de sa musique de chambre avec l’intégrale des sonates pour violon et piano avec Renaud Capuçon et Nicholas Angelich ainsi que son quintette opus 34 avec Menahem Pressler et le quatuor Schumann.
Une carte blanche à l’un des très grands poètes du piano d’aujourd’hui: Nelson Freire. Une note originale et humoristique avec le duo Igudesman and Joo. Un cycle autour de Bach avec Alexandre Tharaud, Il Giardino Armonico, Giovanni Antonini, Sol GabettaLe retour à Menton d’un des grands orchestres baroques européens : l’Ensemble Matheus avec à la baguette et au violon Jean-Christophe Spinozi.

Un voyage dans l’univers romantique de Schumann et des mélodies slaves avec la nouvelle grande révélation lyrique: le ténor Piotr Beczala.Et enfi n, en guise de feu d’artifi ce, la volcanique Simone Kermes dans un programme virtuose autour des grands castrats. Et bien sûr une série de concerts de 18h qui se dérouleront au sein du Musée Cocteau Collection Séverin Wunderman devenu en une seule saison un lieu incontournable du Festival de Menton avec en autre cette année, un concert exceptionnel consacré à Rameau par Christophe Rousset.