Chaque année, Niçois et fidèles rendent hommage à Sainte Réparate, Sainte patronne de Nice et de Florence. Il en sera de même, cette année, dans le cœur du Vieux-Nice. Sainte Réparate était une jeune sainte chrétienne, vierge et martyre, originaire de Césarée de Palestine, et qui serait morte en 250, sous le règne de l’empereur Déce (249-251), lors de la persécution brève mais violente, qu’il mena à l’encontre des nouvelles religions, dont le christianisme. Selon la tradition, le supplice de Réparate (…)

Related Links